Podcasts sur l'histoire

Porter I TB-6 - Historique

Porter I TB-6 - Historique



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Porter I

(TB-6 : dp. 165 ; 1. 175'6" ; né 17'9" ; dr. 4'8" ; art. 29 k. ; cpl. 32 ;
une. 4 1 livre; 3 18" tt.; GL Porter)

Le premier Porter (TB-6) a été posé en février 1896 par Herreshoff Manufacturing Co., Bristol, RI : lancé le 9 septembre 1896, parrainé par Mlle Agnes M. Herreshoff, et mis en service le 20 février 1897 à Newport, RI, le lieutenant John Charles Fremont aux commandes.

Porter s'est rendu à Washington, DC le 27 février 1897 pour inspection et a été examiné de nouveau le 16 20 mars à New York par le chef du Bureau de la navigation. Elle a opéré entre New London et Newport; puis visite New York

du 15 juillet au 3 octobre avant d'embarquer pour son port d'hiver, le Charleston, S.C. Porter a navigué dans les eaux du sud jusqu'au 8 décembre, puis s'est rendu à Key West où il a été stationné du 1er au 22 janvier 1898.

Porter est arrivé le 26 janvier à Mobile pour une visite mais a reçu l'ordre de retourner à Key West le 6 mars en raison de la situation tendue à Cuba. Lorsque les États-Unis ont déclaré la guerre à l'Espagne, elle patrouillait déjà dans les eaux de Key West et attaquait Dry Tortugas. Porter est retourné à Key West le 22 mars pour se ravitailler.

Porter a quitté Key West le 22 avril avec la Flotte de l'Atlantique Nord pour le blocus de la côte nord de Cuba. Elle a rapidement pris contact avec l'ennemi, capturant deux goélettes espagnoles, Sofia et Matilda, du 23 au 24 avril. Elle a participé au bombardement de trois heures de San Juan les 12 et 13 mai avec les 9 navires de la flotte du contre-amiral W. T. Sampson. Pendant l'attaque, Porter a maintenu une position rapprochée sous les batteries avec Detroit mais n'a pas été touché

Porter est revenu les 13 et 14 mai au blocus de la côte nord d'Hispaniola, naviguant au large de la baie de Samana, à Saint-Domingue et au large de Porto Plata, en Haïti. Après un bref intervalle à Key West et Mobile (18-25 mai), elle a rejoint l'escadron du Commodore Schley (1-11 juin) au large de Santiago de Cuba où il avait mis en bouteille les insaisissables warshiD espagnols. Porter a subi des tirs nourris le 7 juin tout en faisant taire les batteries côtières, mais n'a pas été endommagé. Plus tard elle a soutenu (11-17 juin) la tête de pont Marine à la Baie Guantanamo. Le portier a pris sa station de Santiago le 17 juin et encore les 21-22 juin quand elle a bombardé la batterie de Socapa pendant les atterrissages chez Daiquiri. Elle a continué à patrouiller de Guantanamo jusqu'au 9 juillet quand elle est partie pour New York via Key West.

À son arrivée au New York Navy Yard le 19 juillet, le Porter fut placé en commission réduite et désarmé le 5 novembre 1898. Il fut remis en service le 10 octobre 1899 à New York et servit de navire-école pour les pompiers à Newport, Norfolk et Annapolis. Porter désarmé le 21 décembre 1900 à New York. Elle a été mise en commission de réserve à la fin de 1901 à Norfolk avec la Reserve Torpedo Flotilla et a continué ce devoir jusqu'en 1907.

Le portier a remis en service le 31 janvier 1908 à Norfolk et a été commandé à Pensacola le 21 février. En tant que navire amiral de la 3ème Flottille de Torpilles, elle s'est engagée dans des courses de torpilles dans la Baie de St. Joseph, Floride (4 mars 22 avril). Porter a servi d'escorte navale à la dépouille du gouverneur De Witt Clinton dans le port de New York le 29 mai 1908 avant de retourner le 1er juillet à la Réserve de la flottille de torpilles à Norfolk.

Porter a été remis en service le 14 mai 1909 à Charleston, S.C., sous le commandement du lieutenant Harold R. Stark, et a été affecté à la 3e division, Atlantic Torpedo Flotilla. Elle a procédé à Provineetown, Mass. le 10 juin pour des exercices de flotte qui ont duré jusqu'au 5 août. Le Porter est parti le 28 août pour Hampton Roads et les Southern Drill Grounds, rejoignant plus tard la flotte à New York pour la célébration Hudson-Fulton du 1er au 10 octobre. Il est réaffecté le 14 novembre à la Réserve de la flottille des torpilles à Charleston où il reste jusqu'en octobre 1911.

Le Porter a navigué le 30 octobre 1911 pour New York où il a participé à la revue navale de la flotte le 2 novembre pour le président Theodore Roosevelt. Le président avait ordonné la mobilisation « pour tester l'état de préparation de la flotte et l'efficacité de notre organisation sur les navires dans les chantiers ». Par la suite, Porter est retourné à la Réserve de la flottille de torpilles à Philadelphie. Elle est mobilisée en octobre 1912 pour une autre revue à New York qui est inspectée par le président le 15 octobre.

Le Porter fut rayé de la Navy List le 6 novembre 1912 et vendu à Andrew Olsen le 30 décembre 1912 à New York.


Militaire

La quille du DDG 78 Porter a été posée par Litton - Ingalls, Pascagoula Mississippi le 2 décembre 1996. Elle a été lancée en novembre 1997 et mise en service le 20 mars 1999.

Porter est le 28e des 38 navires de la classe Arleigh Burke autorisés par le Congrès. Ces navires multimissions sont équipés du système d'armes de combat Aegis de la Marine, qui combine les technologies de communication, de radar et d'armes de l'ère spatiale dans une seule plate-forme pour une flexibilité illimitée tout en opérant "Forward. From the Sea".

Le bleu foncé et l'or sur le bouclier des armoiries, représentent la mer et l'excellence et sont les couleurs traditionnellement utilisées par la marine. Le rouge est emblématique du sacrifice et du courage. Le bouclier est divisé en quatre rappelant le précédent USS PorterS et mettant en évidence les quatre points cardinaux et la mission mondiale de l'US Navy. Les étoiles commémorent les étoiles de bataille gagnées pendant la Seconde Guerre mondiale par les deuxième et troisième USS Porter. Le bouclier Aegis symbolise les capacités de guerre modernes du DDG 78 et est rouge pour refléter le courage et l'action. La torche, de la Statue de la Liberté, suggère la devise du navire et symbolise les principes de liberté sur lesquels notre pays a été fondé.

Les épées croisées des officiers de marine sur l'écusson honorent à la fois David Porter et son fils et représentent la mission du navire « S'entraîner, se battre et gagner ». Le laurier, le bras et le trident sont adaptés des armoiries de l'Académie navale des États-Unis et soulignent le mandat de David Dixon Porter en tant que surintendant de l'Académie. Le trident, symbole de la puissance maritime, fait allusion au système de lancement vertical Aegis, ses trois dents reflètent la guerre de 1812, la guerre du Mexique et la guerre civile que les porteurs ont servie.

David Porter

L'USS Porter porte le nom d'un héros de la guerre civile et de son père. Commodore David Porter Vice-amiral David Dixon Porter Le père David Porter, né le 1er février 1780 à Boston, Mass., a servi dans la quasi-guerre avec la France d'abord comme aspirant à bord du Constellation, participant à la capture de L'Insurgente le 9 février 1799, deuxièmement, comme 1er lieutenant de l'Expérience et plus tard à la tête d'Amphitrite. Pendant les guerres de Barbarie (1801-07) David Porter était 1er lieutenant de l'Enterprise, de New York et de Philadelphie et a été fait prisonnier lorsque Philadelphie s'est échoué dans le port de Tripoli le 31 octobre 1803. Après sa libération le 3 juin 1805, il est resté en Méditerranée en tant que capitaine par intérim. de la Constitution et plus tard capitaine de l'Entreprise. Il était responsable des forces navales à la Nouvelle-Orléans 1808-10.

En tant que commandant de l'Essex pendant la guerre de 1812, le capitaine Porter est devenu célèbre en capturant le premier navire de guerre britannique du conflit, l'Alert, le 13 août 1812, ainsi que plusieurs navires marchands. En 1813, il a navigué dans l'Essex autour du cap Horn et a navigué dans le Pacifique en faisant la guerre aux baleiniers britanniques. Le 28 mars 1814, Porter a été contraint de se rendre au large de Valpariso après une lutte inégale avec les frégates HBMS Phoebe et Cherub et seulement lorsque son navire était trop désemparé pour offrir la moindre résistance. De 1815 à 1822, il est membre du Board of Navy Commissioners mais abandonne ce poste pour commander l'expédition de répression de la piraterie aux Antilles 1823-25. Le commodore Porter a démissionné de sa commission en 1826 et est devenu le commandant en chef de la marine mexicaine de 1826 à 1829. Il mourut le 3 mars 1843 alors qu'il était ministre américain de la Turquie.

Le vice-amiral David Dixon Porter est né le 8 juin 1813 et était originaire de Pennsylvanie. Il était le plus jeune fils de David Porter, qui commanda l'Essex lors de la guerre de 1812-14 avec la Grande-Bretagne. Le jeune Porter entra au service comme aspirant de marine en février 1829 et servit en Méditerranée jusqu'en 1835, année où il fut employé pendant plusieurs années à l'étude des côtes et à l'exploration fluviale. À la fin de 1845, il a été placé en service spécial à l'observatoire de Washington, démissionnant en 1846 pour prendre part à la guerre du Mexique. Au début de la fin de la guerre, il fut promu au grade de commandant, et en 1862, la flotte de mortiers pour le bombardement des forts en contrebas de la Nouvelle-Orléans fut placée sous ses ordres.

Le vice-amiral David Dixon Porter a passé une grande partie de 1862-1863 le long du fleuve Mississippi et dans les plus petites rivières du Mississippi, y compris le Yazoo, le Coldwater, le Tallahatchie et le Yalobusha. Il dirigea des campagnes contre une longue liste de positions confédérées dans le delta du Mississippi, des batteries du Grand Golfe aux falaises de Chickasaw en passant par Miliken's Bend et Port Hudson. Après la prise de la Nouvelle-Orléans, il remonta le fleuve avec sa flotte et fut engagé dans le siège infructueux de Vicksburg en juillet 1862. Au cours du deuxième siège de cet endroit, à l'été 1863, il bombarda les travaux et assista matériellement Le général Grant, qui commandait l'armée assiégeante. Pour cela, il a fait le contre-amiral. Porter n'a pas quitté le Mississippi jusqu'à ce que son soutien réussi au siège de Vicksburg par le général Grant soit achevé avec la reddition du général Pemberton en juillet 1863. Pour son service pendant la guerre civile, Porter a reçu quatre lettres de remerciement du Congrès et a été promu vice-amiral en 1866. Il a également été engagé dans les deux attaques combinées sur Forth Fisher, qui commande les approches de Wilmington, en Caroline du Nord. La première de ces tentatives, à la fin de 1864, échoua, la seconde, en janvier 1865, fut complètement couronnée de succès.

En juillet 1866, il fut nommé vice-amiral, et après la mort de Farragut, fut promu, en octobre 1870, au grade d'amiral, qui emportait avec lui le commandement de toute la marine des États-Unis, sous réserve seulement de l'ordre du président. L'amiral Porter a insisté sur l'importance de protéger les approches côtières de toutes les grandes villes des États-Unis, avec des ministres lourdement blindés, portant les canons les plus lourds. David Dixon Porter a été presque oublié parce que sa carrière et ses réalisations ont souvent été mal interprétées, alors qu'en fait, il était sans doute le plus grand héros naval de la guerre civile. Bien que Porter gravit les échelons plus rapidement, commanda plus d'hommes et de navires, remporta plus de victoires et reçut plus de votes de remerciement du Congrès que tout autre officier de l'US Navy, les historiens ont été influencés par ses propres récits d'après-guerre, qui étaient entachés d'un un ego inextinguible, une peau fine et un désir ardent de défendre son père tout aussi controversé. David Dixon Porter était un héros brûlant de la Nouvelle-Orléans, de Vicksburg et de Fort Fisher.

Ses tactiques et techniques uniques comptent parmi les plus imaginatives et les plus réussies de l'histoire navale. L'équipage à bord du vaisseau amiral de Porter a rencontré des attaques audacieuses et brillantes contre les batteries punitives de Vicksburg et Fisher et des échecs coûteux à Steele's Bayou et à Red River. David Dixon Porter a tenu des réunions stratégiques critiques avec Sherman et Grant, et une course-poursuite passionnante le long de la côte de l'Amérique du Sud après Semmes sur le CSS Sumter. David Dixon Porter était un combattant talentueux et une personnalité colorée avec un merveilleux sens de l'humour, gagnant le respect et l'amitié de Lincoln, Grant et Sherman, mais a attiré la colère de généraux politiques comme Butler, Banks et McClernand. Il était un puissant mélange d'énergie, d'ambition, de courage et de créativité avec un comportement irréfléchi, de la paranoïa et un goût pour l'intrigue.

Le premier Porter (TB-6) a été posé en février 1896 par Herreshoff Manufacturing Co., Bristol, RI : lancé le 9 septembre 1896 parrainé par Mlle Agnes M. Herreshoff et mis en service le 20 février 1897 à Newport, RI, lieutenant John Charles Fremont en commande. Porter a navigué à Washington, DC le 27 février 1897 pour inspection et a été examiné de nouveau du 16 au 20 mars à New York par le chef du Bureau de la navigation. Elle a opéré entre New London et Newport puis a visité New York du 15 juillet au 3 octobre avant de se mettre en route pour son port d'hiver, Charleston, S.C.

Porter a navigué dans les eaux du sud jusqu'au 8 décembre, puis s'est rendu à Key West où il était stationné du 1er au 22 janvier 1898. Porter est arrivé le 26 janvier à Mobile pour une visite mais a reçu l'ordre de retourner à Key West le 6 mars en raison de la situation tendue à Cuba. . Lorsque les États-Unis ont déclaré la guerre à l'Espagne, elle patrouillait déjà dans les eaux de Key West et des Dry Tortugas. Porter est retourné à Key West le 22 mars pour se ravitailler. Le portier a quitté Key West le 22 avril avec la flotte de l'Atlantique Nord pour le blocus de la côte nord de Cuba. Elle entre bientôt en contact avec l'ennemi, capturant deux goélettes espagnoles, Sofia et Matilda, les 23 et 24 avril. Après avoir fait le plein à Key West du 2 au 7 mai, Porter a repris le blocus au large du Cap Haïtien, en gardant un œil vigilant sur l'escadron de Cervera. Elle a participé au bombardement de trois heures de San Juan les 12 et 13 mai avec les 9 navires de la flotte du contre-amiral W. T. Sampson. Pendant l'attaque, Porter a maintenu une position rapprochée sous les batteries avec Detroit mais n'a pas été touché. Porter est revenu les 13 et 14 mai au blocus de la côte nord d'Hispaniola, naviguant au large de la baie de Samana, à Saint-Domingue et au large de Porto Plata, en Haïti. Après un bref intervalle à Key West et Mobile (18-25 mai), elle rejoint l'escadron du Commodore Schley (1-11 juin) au large de Santiago de Cuba où il a mis en bouteille les navires de guerre espagnols insaisissables. Porter a subi des tirs nourris le 7 juin tout en faisant taire les batteries côtières, mais n'a pas été endommagé. Plus tard (11-17 juin) elle a soutenu la tête de pont Marine à la Baie Guantanamo. Le portier a pris sa station de Santiago le 17 juin et de nouveau les 21-22 juin quand elle a bombardé la batterie de Socapa pendant les atterrissages chez Daiquiri. Elle a continué à patrouiller de Guantanamo jusqu'au 9 juillet quand elle est partie pour New York via Key West.

À son arrivée au New York Navy Yard le 19 juillet, le Porter a été placé en commission réduite et désarmé le 5 novembre 1898. Le Porter a été remis en service le 10 octobre 1899 à New York et a servi de navire-école pour les pompiers à Newport, Norfolk et Annapolis. Porter désarmé le 21 décembre 1900 à New York.

Elle a été mise en commission de réserve à la fin de 1901 à Norfolk avec la Réserve Torpille Flottille et a continué ce devoir jusqu'en 1907. Le Porter a remis en service le 31 janvier 1908 à Norfolk et a été commandé à Pensacola le 21 février. En tant que navire amiral de la 3ème flottille de torpilles, elle s'est engagée dans des courses de torpilles dans la baie de Saint-Joseph, en Floride (4 mars-22 avril). Porter a servi d'escorte navale à la dépouille du gouverneur De Witt Clinton dans le port de New York le 29 mai 1908 avant de retourner le 1er juillet à la Réserve de la flottille de torpilles à Norfolk. Porter a été remis en service le 14 mai 1909 à Charleston, S.C., sous le commandement du lieutenant Harold R. Stark, et a été affecté à la 3e division, Atlantic Torpedo Flotilla. Elle a procédé à Provincetown, Mass. le 10 juin pour des exercices de flotte qui ont duré jusqu'au 5 août. Le Porter est parti le 28 août pour Hampton Roads et les Southern Drill Grounds, rejoignant plus tard la flotte à New York pour la célébration Hudson-Fulton du 1er au 10 octobre. Elle a été réaffectée le 14 novembre à la Réserve de Torpilles Flottille à Charleston où elle est restée jusqu'en octobre 1911. Porter a navigué le 30 octobre 1911 pour New York où elle a participé à la revue navale de la flotte le 2 novembre pour le président Theodore Roosevelt. Le président avait ordonné la mobilisation « pour tester l'état de préparation de la flotte et l'efficacité de notre organisation sur les navires dans les chantiers ».

Par la suite, Porter est retourné à la Réserve de la flottille de torpilles à Philadelphie. Elle fut mobilisée en octobre 1912 pour une autre revue à New York qui fut inspectée par le Président le 15 octobre. Le Porter fut rayé de la Navy List le 6 novembre 1912 et vendu à Andrew Olsen le 30 décembre 1912 à New York.

DD 59 / CG 7

Le deuxième Porter (DD-59) a été établi par William Cramp and Sons, Philadelphie, Pennsylvanie, le 24 février 1914 lancé le 26 août 1915 parrainé par Miss Georgiana Porter Cusachs et commandé le 17 avril 1916, le lieutenant Comdr. Ward K. Wortman aux commandes.

Après le shakedown dans les Caraïbes, Porter a navigué en convoi le 24 avril 1917 escortant les premières troupes américaines vers l'Europe. Elle est arrivée à Queenstown, en Irlande, le 4 mai, où elle était basée pendant la Première Guerre mondiale, rencontrant et escortant des convois en provenance des États-Unis alors qu'ils entraient dans la zone de guerre. Occupé en tant qu'escorte de convoi, il endommage sévèrement le U-108 le 28 avril 1918, alors que le sous-marin allemand fume pour intercepter un convoi. Opérant depuis Brest après le 14 juin, il rentre aux États-Unis à la fin de la guerre.

Après la Première Guerre mondiale, Porter a opéré au large de la côte est et a été désarmé le 23 juin 1922. Transféré à la Garde côtière le 7 juin 1924, il a été remis à la Marine le 30 juin 1933 et éliminé par démolition selon les termes du traité de Londres de 1930 de limitation d'armement l'année suivante. Son nom a été rayé de la Navy List le 5 juillet 1934 et ses matériaux ont été vendus le 22 août 1934.

DD 356

Le troisième Porter (DD-356) a été posé par la New York Shipbuilding Corp, Camden, N.J., le 18 décembre 1933 lancé le 12 décembre 1935 parrainé par Mlle Carlile Patterson Porter et commandé à Philadelphie le 23 août 1936, Comdr. Forrest B. Royal aux commandes.

Après un shakedown dans les eaux au large de l'Europe du Nord, Porter s'est rendu à St. John's, Terre-Neuve, pour les cérémonies de couronnement en l'honneur de George VI en mai 1937 et était au chantier naval de Washington pendant le Boy Scout Jamboree, de juin à juillet 1937. Puis réaffecté dans le Pacifique Flotte, elle a transité le Canal de Panama et est arrivée à San Francisco le 5 août 1937. Elle a opéré sans interruption avec la Flotte Pacifique jusqu'au déclenchement de Seconde Guerre mondiale, homeported à San Diego.

Le 5 décembre 1941, le Porter est parti de Pearl Harbor, échappant à l'attaque japonaise de deux jours. Elle a patrouillé avec des croiseurs et des destroyers dans les eaux hawaïennes avant de partir en convoi le 25 mars 1942 pour la côte ouest. Elle a opéré au large de la côte ouest avec la TF 1 pendant les 4 mois suivants. De retour à Pearl Harbor à la mi-août, elle s'est entraînée dans les eaux hawaïennes jusqu'au 16 octobre, date à laquelle elle est sortie avec la TF 16 et s'est dirigée vers les Salomon.

Le 26 octobre 1942, la TF 16 a échangé des attaques aériennes avec de fortes forces japonaises au nord-est de Guadalcanal lors de la bataille des îles Santa Cruz. Au cours de l'action qui a suivi, Porter a été torpillé par un sous-marin et, après que l'équipage ait abandonné le navire, a été coulé par des tirs de Shaw. Son nom a été rayé de la Navy List le 2 novembre 1942. Porter a obtenu une étoile de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

DD 800

Le quatrième Porter (DD-800) a été posé par Todd Pacific Shipyards, Inc., Seattle, Washington, le 6 juillet 1943 lancé le 13 mars 1944 parrainé par Miss Georgiana Porter Cusachs et commandé le 24 juin 1944 Comdr. R. R. Prince aux commandes.

Après le shakedown au large de San Diego, le Porter s'embarqua pour le service au large d'Adak, en Alaska, le 16 septembre 1944. Le 21 novembre 1944, avec la Task Force 92, il effectua un balayage offensif contre les îles Kouriles et bombarda les installations militaires ennemies sur matsuwa. Elle a fait un autre balayage offensif contre la base navale japonaise de Suribachi Wan, Paramushiru. Le 15 mai, Porter a participé au premier vaste balayage par des navires de surface dans la mer d'Okhotsk sous contrôle japonais, bombardant Suribachi Wan pendant la retraite. Porter bombarda à nouveau matsuma les 10 et 11 juin. Le 25 juin, lors d'un autre balayage de la mer d'Okhotsk, Porter a rencontré un petit convoi et a coulé un navire marchand japonais de 2 000 tonnes avec des coups de feu.

Lorsque le V-J Day est arrivé, le Porter était en cours de révision à Portland, dans l'Oregon, où il est resté jusqu'au 1er septembre. Après avoir escorté l'Enterprise de Seattle à San Francisco, le Porter suit une formation de recyclage à San Diego, puis part pour la côte Est. Le 3 juillet 1946, Porter fut mis hors service, en réserve attaché à la flotte de réserve américaine de l'Atlantique, amarré à Charleston.

Désarmé le 9 février 1951, le Porter a servi dans les eaux coréennes du 18 juin au 14 septembre 1952 avec la TF 95. Membre du "Trainbusters Club", il a détruit un train nord-coréen et en a endommagé 2. Il a été mis hors service, en réserve, amarré à Norfolk, en Virginie, le 10 août 1953, où il est resté en 1970 en tant qu'unité de la Flotte de réserve de l'Atlantique. Porter a obtenu une étoile de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et une étoile de bataille pour son service pendant la guerre de Corée.


Aperçu historique

Le North American Aviation T-6 Texan entraîneur avancé à deux places était la salle de classe de la plupart des pilotes alliés qui ont volé pendant la Seconde Guerre mondiale. Appelé SNJ par la Navy et Harvard par la Royal Air Force britannique, l'avion d'entraînement avancé AT-6 a été conçu comme un entraîneur de transition entre les entraîneurs de base et les avions tactiques de première ligne. Il a été rebaptisé T-6 en 1948.

Au total, le T-6 a formé plusieurs centaines de milliers de pilotes dans 34 pays différents sur une période de 25 ans. Au total, 15 495 avions ont été fabriqués. Bien que le plus célèbre en tant qu'entraîneur, le T-6 Texan a également remporté les honneurs pendant la Seconde Guerre mondiale et au début de la guerre de Corée.

Le Texan a évolué à partir de l'entraîneur de combat de base BC-1 de la société, qui a d'abord été produit pour l'US Army Air Corps avec un train d'atterrissage fixe en 1937 dans le cadre d'un contrat qui prévoyait 177 avions. North American a conçu le prototype NA-49 comme un entraîneur à faible coût avec de nombreuses caractéristiques d'un chasseur à grande vitesse.

Bien qu'il ne soit pas aussi rapide qu'un chasseur, il était facile à entretenir et à réparer, avait plus de maniabilité et était plus facile à manipuler. Un avion pilote, il pouvait rouler, Immelmann, boucle, vrille, claquement et roulis vertical. Il a été conçu pour donner le meilleur entraînement possible dans tous les types de tactiques, du mitraillage au sol au bombardement et au combat aérien. Il contenait des équipements aussi polyvalents que des râteliers à bombes, des instruments de vol à l'aveugle, des canons et des caméras standard, des canons fixes et flexibles, et à peu près tous les autres appareils que les pilotes militaires devaient utiliser.


Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant14:24, 22 octobre 20113 000 × 2 343 (1,15 Mo) Bot des Archives nationales des États-Unis (discussion | contributions) == <> == <

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


USS Porter (TB-6)

USS Porter (runkonumero TB-6) oli Yhdysvaltain laivaston vuonna 1896 vesille laskettu Porter-luokan torpedovene.

USS Porter
Aluksen vaiheet
Rakentaja Herreshoff Manufacturing Company, Bristol, Rhode Island
Kölinlasku Helmikuu 1896
Vesille Laskettu 9. syyskuuta 1896
Palveluskäyttöön 20. helmikuta 1897
Palveluskäytöstä 1912
Loppuvaihe myyty 30. joulukuuta 1912
Tekniset attaché
Uppouma 168 tonnes
Pitus 53,49 mètres
Leveys 5,41 mètres
Syväys 1,42 m
Koneteho 3 200 ihp
Nopeus 29 solmua
Miehistöä 32
Aséiste 4 × 1 naulan tykkiä
3 × 18" torpille
Infobox OK


Les porteurs forment la première union entièrement noire

Au milieu des années 1890, l'American Railway Union avait organisé la plupart des employés Pullman, mais refusait d'inclure les travailleurs noirs, y compris les porteurs. Formé en 1925, la Confrérie des porteurs de voitures-lits (BSCP) a été organisée par A. Philip Randolph, l'activiste social et éditeur du magazine politique et littéraire Les Messager.

En raison de la forte opposition de la société Pullman, Randolph et le BSCP ont dû se battre pendant plus d'une décennie avant d'obtenir leur première convention collective&# x2014 et le tout premier accord entre un syndicat de travailleurs noirs et une grande entreprise américaine&# x2014 en 1937. En plus d'une forte augmentation des salaires des porteurs, l'accord fixe une limite de 240 heures de travail par mois.

Randolph et d'autres personnalités du BSCP continueraient à jouer un rôle clé dans le mouvement des droits civiques, aidant à influencer la politique publique à Washington D.C. qui a finalement conduit à l'adoption de la loi sur les droits civiques de 1964. Edgar D. Nixon, un porteur Pullman et chef de la section locale du BSCP à Montgomery, en Alabama, a joué un rôle déterminant dans le lancement du boycott des bus dans cette ville après l'arrestation de Rosa Parks&# x2019 en décembre 1955. Parce qu'il était souvent hors de la ville pour travailler comme portier, Nixon a enrôlé un jeune ministre, Martin Luther King Jr., pour organiser le boycott en son absence.


Laststandonzombieisland

Ici à LSOZI, nous allons sortir tous les mercredis pour voir les anciennes marines à vapeur/diesel de l'époque 1859-1946

période et dressera le profil d'un navire différent chaque semaine.

Navire de guerre mercredi 15 janvier 2014 A Tale of the Unlucky Porter

On voit ici les fines lignes du USS Porter comme elle fume tranquillement avant la Seconde Guerre mondiale. Ce destroyer, le DD-356, ressemblait plus à un croiseur rapide avec son pont haut et ses quatre tourelles jumelles. Vraiment un beau navire de cette époque éclairée où les navires de guerre pouvaient être à la fois agréables pour les yeux et fonctionnels.

Le premier USS Porter a failli envoyer une torpille dans le croiseur New York en 1898

Le nom du USS Porter est quelque chose d'un albatros avec la marine. Tiré du célèbre commodore David Porter de la guerre de 1812, et de son fils, l'amiral de la guerre civile David Dixon Porter, le premier navire portant ce nom, USS Porter (TB-6), un torpilleur lancé en 1896, a été mis en service cinq ans après le décès de l'Amiral. Ce petit torpilleur vert a failli couler le croiseur USS New York dans un engagement de nuit pendant la guerre hispano-américaine, et l'aurait fait si la torpille qu'elle a tirée n'avait pas manqué.

La deuxième USS Porter (DD-59), un destroyer de classe Tucker, mis en service en 1916, a dû être mis en conformité avec le traité naval de Londres.

USS William D. Porter (DD-579), un destroyer de classe Fletcher, était un navire de la marine des États-Unis nommé en l'honneur du commodore de la guerre de Sécession William D. Porter, fils du commodore David Porter et frère de l'amiral David Dixon Porter, a continué la malédiction du nom de navire Porter. Elle a presque coulé le cuirassé USS Iowa pendant la guerre quand elle a tiré une torpille réelle sur le chariot de combat tout en s'entraînant à lancer des torpilles. Les Iowa à l'époque, portait le président Franklin D. Roosevelt, ainsi que le secrétaire d'État Cordell Hull et tous les militaires du pays pendant la Seconde Guerre mondiale. Quand le Iowa a vu et a échappé au poisson errant, elle a braqué toutes ses armes sur le beaucoup plus petit Porter dont l'équipage a été arrêté et a fait l'objet d'une enquête du FBI pour s'assurer que le torp était un accident et non une tentative d'assassinat.

Elle a passé l'année suivante en service dans les eaux de l'Alaska après que tout ait été éclairci. Puis aux Philippines et à Okinawa. Là, le 10 juin 1945, il a été attaqué par un seul bombardier en piqué japonais Val qui a raté le navire mais a explosé en dessous après que l'engin ait heurté l'eau. Cela a donné presque Iowa-killer la distinction douteuse d'avoir raté un kamikaze mais d'être toujours coulé par lui.

Le quatrième Porter (DD-800), une Fletcher-classe sister-ship du William D Porter ci-dessus, bien que moderne et à faible kilométrage, vient de passer deux ans en service actif avant d'être mis en réserve. Rappelée pour la Corée, elle était membre du peu connu « Trainbusters Club » de navires de guerre qui détruisaient des locomotives avec des tirs navals. Désarmé à nouveau le 10 août 1953, il a été mis au rebut en 1973, ne passant que quatre ans et demi au total de ses trente ans de vie à l'extérieur de Red Lead Row à ramasser de la rouille.

Le cinquième USS Porter, (DDG-78) est un Arleigh Burke-classe destroyer, est entré en collision avec le MV Otowasan, un pétrolier japonais, près du détroit d'Ormuz en 2012, déchirant un énorme trou de 10 pieds dans le navire de guerre Aegis d'un milliard de dollars qui a conduit au remplacement de son skipper.

Mais nous sommes ici pour parler du troisième Portier, DD-356.

Chef de sa classe de grands chefs de file des destroyers, elle pesait plus de 1800 tonnes et mesurait 381 pieds de long au total. Capable de faire plus de 35 nœuds et de transporter une batterie de huit canons navals de calibre 5 pouces/38 sur huit tubes lance-torpilles de 21 pouces, il aurait été considéré comme un croiseur éclaireur s'il avait été mis en service en 1919 plutôt qu'en 1936.

Il était l'un des destroyers américains les plus rapides et les plus grands d'avant la Seconde Guerre mondiale et ses sept sœurs cadettes ont servi pendant la guerre. Ses sept sœurs ont remporté un total combiné de plus de 30 battlestars pendant la guerre, combattant des sous-marins, protégeant des porte-avions, escortant des convois et abattant des avions ennemis.

Tous les sept de ses sœurs ont survécu à la guerre pour être mis au rebut à la fin des années 40 et au début des années 50.

Ce ne devait pas être la chance du Porter.

Commandé le 25 août 1936 à la New York Shipbuilding Corporation, il part immédiatement pour la Flotte du Pacifique. Quittant Pearl Harbor deux jours seulement avant le jour de l'infamie, elle était en mer au large d'Hawaï lorsque la guerre a commencé. Rejoignant la Force opérationnelle 16 après un service de convoi au large de la côte ouest, il s'embarqua immédiatement pour les eaux au large de Guadalcanal en 1942.


Là, elle s'est retrouvée au cou dans l'assaut japonais qu'était la bataille des îles Santa Cruz. Cela a opposé deux transporteurs américains, Entreprise et frelon contre trois des Yamamoto’. Cette bataille, livrée le 26 octobre 1942, a commencé avec les Japonais ayant plus d'avions (199 contre 136) et plus de combattants de surface (40 contre 23).

La flotte de Halsey a perdu le frelon, avait le Entreprise mal mutilé, et avait plus de 70% de l'escadre aérienne de porte-avions de la flotte détruite. Pendant le combat, avec des avions amerrissant à gauche et à droite autour du USS Entreprise, Porter se tenait là en tant que garde d'avion, tirant sur des avions japonais tout en ramassant des pilotes perdus en mer.

Dire que la bataille des îles Santa Cruz a été chaotique est un euphémisme.

Un bombardier-torpilleur armé TBF Avenger de l'US Navy s'est écrasé près de Porter et peu de temps après, alors que le navire manœuvrait pour sauver l'équipage, il a été frappé par une torpille d'origine inconnue. Pendant la guerre, les États-Unis l'ont imputé à un sous-marin japonais, mais l'étude d'après-guerre des dossiers de la flotte combinée, aucun des sous-marins de l'empereur n'a revendiqué la mort.

Cela avait laissé les historiens créditer le naufrage du USS Porter, DD-356, au tir ami.

Son équipage a été secouru par le voisin USS Shaw (DD-373), dont les photographies spectaculaires de Pearl Harbor ont immortalisé ce navire.

Les Shaw se tenait prêt à couler les sinistrés Porter en eau profonde avec des coups de feu.

Son nom a été rayé une semaine plus tard de la liste navale où il a été donné à un nouveau Fletcher destroyer de classe (DD-800) lors de son lancement le 13 mars 1944.


Déplacement : 1 850 tonnes
Longueur : 381 pi (116 m)
Faisceau : 36 pi 2 po (11,02 m)
Tirant d'eau : 10 pi 5 po (3,18 m)
Propulsion : 50 000 shp (37 285 kW)
Turbines à engrenages,
2 vis
Vitesse : 35 nœuds (65 km/h)
Portée : 6 500 milles nautiques. à 12 nœuds
(12 000 km à 22 km/h)
Complément : 194
Armement:

Tel que construit :
1 x système de contrôle de tir des armes à feu Mk33
8 × 5″ (127mm)/38cal SP (4×2),
8 × 1,1″ (28mm) AA (2ࡪ),
Tubes lance-torpilles 8 x 21″ (533mm) (2ࡪ)
c1942 :
1 x système de contrôle de tir des armes à feu Mk33
8 × 5″ (127mm)/38cal SP canons (4×2),
2 X 40mm AA (1ࡨ),
6 x 20 mm AA (6 & 2151),
2 x racks de poupe Depth Charge

Si vous avez aimé cette chronique, veuillez envisager de rejoindre l'Organisation internationale de recherche navale (INRO), Publishers of Navire de guerre
International.

Ils sont probablement l'une des meilleures sources d'études navales, d'images et de bourses que vous pouvez trouver sur http://www.warship.org/

L'Organisation internationale de recherche navale est une société à but non lucratif dédiée à l'encouragement de l'étude de la marine
navires et leurs histoires, principalement à l'époque des navires de guerre en fer et en acier (vers 1860 à ce jour). Son but est de fournir des informations et un moyen de contact pour ceux qui s'intéressent aux navires de guerre.

À l'approche de leur 50e anniversaire, Navire de guerre international, le tome écrit de l'INRO a publié des centaines d'articles, la plupart
qui sont uniques dans leur portée et leur sujet.


Gregory Porter est né à Sacramento, en Californie, et a grandi à Bakersfield, en Californie, où sa mère Ruth était pasteure. [3] Porter a sept frères et sœurs. Sa mère a eu une grande influence sur sa vie, l'ayant encouragé à chanter à l'église dès son plus jeune âge. Son père, Rufus, était largement absent de sa vie. Porter déclare : " Tout le monde avait des problèmes avec son père, même s'il était à la maison. Il était peut-être émotionnellement absent. Mon père était carrément absent. J'ai passé du temps avec lui quelques jours dans ma vie. Et ça ne faisait pas longtemps. Il ne semblait pas être complètement intéressé à être là. Peut-être qu'il l'était, je ne sais pas. [4]

Diplômé de la Highland High School en 1989, il a reçu une bourse sportive complète en tant que joueur de ligne de football à l'Université d'État de San Diego (SDSU Aztecs), mais une blessure à l'épaule au cours de sa première année a écourté sa carrière de footballeur. [5]

La mère de Porter est décédée d'un cancer alors qu'il avait 21 ans. De son lit de mort, elle le supplia : « Chante, bébé, chante ! [3]

Porter a déménagé dans la section Bedford-Stuyvesant de Brooklyn en 2004, avec son frère Lloyd. Il a travaillé comme chef au restaurant Lloyd's Bread-Stuy (aujourd'hui disparu), où il a également joué. Porter s'est produit dans d'autres lieux du quartier, notamment Sista's Place et Solomon's Porch, et s'est rendu au club de Harlem St. Nick's Pub, où il a maintenu une résidence hebdomadaire. De cette résidence a évolué ce qui allait devenir le groupe de tournée de Porter. [4]

Porter a sorti deux albums sur le label Motéma avec Membran Entertainment Group, 2010 L'eau et 2012 Sois sage, avant de signer avec Blue Note Records (sous Universal Music Group) le 17 mai 2013. Son troisième album, Esprit liquide, est sorti le 2 septembre 2013 en Europe et le 17 septembre 2013 aux États-Unis. [6] L'album a été produit par Brian Bacchus. [7] L'album a remporté le Grammy 2014 du meilleur album vocal de jazz. [8]

Esprit liquide connu un succès commercial rarement atteint par les albums du genre jazz, atteignant le top 10 des charts britanniques. Il a été certifié or par le BPI, vendant plus de 100 000 unités au Royaume-Uni. [9]

In August 2014, Porter released "The 'In' Crowd" as a single. [10] On May 9, 2015, Porter participated in VE Day 70: A Party to Remember, a televised commemorative concert from Horse Guards Parade in London, singing "As Time Goes By". [11]

His fourth album, Take Me to the Alley, was released on May 6, 2016. [12] In UK's Le gardien it was Alexis Petridis's album of the week. [13]

On June 26, 2016, Porter performed on the Pyramid Stage at the Glastonbury Festival 2016. Writing for Le télégraphe quotidien, Neil McCormick said, "The portly middle-aged jazzer may be the oddest pop star on the planet but he is a refreshing testament to the notion that the most important organ for musical appreciation should always be our ears. And Porter has one of the most easy-on-the-ear voices in popular music, a creamy baritone that flows thick and smooth across a rich gateaux of juicy melody. It's a voice that makes you want to lick your lips and dive right in." [14]

In September 2016, Porter performed at Radio 2 Live in Hyde Park from Hyde Park, London. He would go on to perform in the annual BBC Children in Need show in November, a night dedicated to Sir Terry Wogan, who hosted it in previous years and was a fan of Porter. [15]

In January 2017, Porter performed the song "Holding On" on BBC One's The Graham Norton Show. [16] In September 2017 he performed as part of the Later. with Jools Holland: Later 25 concert at the Royal Albert Hall. [17] In October 2017, he performed the song "Mona Lisa" on BBC One's The Graham Norton Show with Jeff Goldblum on piano. [18]

On August 28, 2020, Porter released his sixth studio album, All Rise.

Since his 2010 debut on the Motéma label, Porter has been well received in the music press.

His debut album, L'eau, was nominated for Best Jazz Vocal album at the 53rd Annual Grammy Awards. [19] He was also a member of the original Broadway cast of It Ain't Nothin' But the Blues. His second album, Be Good, which contains many of Porter's compositions, garnered critical acclaim for both his distinctive singing and his compositions, such as "Be Good (Lion's Song)", "Real Good Hands", and "On My Way to Harlem". "Real Good Hands" was also nominated for Best Traditional R&B Performance at the 55th Annual Grammy Awards. [20] In his review of L'eau, Kevin Le Gendre of the BBC wrote that "Gregory Porter has a voice and musicality to be reckoned with." [21]

Le New York Times described Porter as "a jazz singer of thrilling presence, a booming baritone with a gift for earthy refinement and soaring uplift" in its review of Liquid Spirit. [22]

Michael G. Nastos of AllMusic wrote a mixed review of L'eau, stating: "In hard bop trim, Shorter's 'Black Nile' has Porter shouting out a lyric line that was done many years ago by Chicago's Luba Raashiek, but Porter's voice is strained and breaks up. While on every track Porter sings with great conviction, he's more effective on lower-key compositions", but went on to say that "he's right up there with José James as the next big male vocal jazz star." [23]

Porter is married to Victoria and they have a son, Demyan. Their home is in Bakersfield, California.


Understanding Tuberculosis: 6 Facts to Know

Tuberculosis, known at different points in time as “consumption” and the “white plague,” was an epidemic in the U.S. and Europe in the 18 th and 19 th centuries.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Policy

The airborne disease, caused by the bacterium Mycobacterium tuberculosis, usually infects the lungs but can sometimes infect other parts of the body such as the spine or brain. It can causes a persistent cough, chest pain, fatigue, loss of appetite, fever and chills.

Thanks to better disease monitoring and treatments, TB infection rates are dramatically lower in this part of the world today. In 2017, 9,105 cases were reported in the U.S. – the lowest annual number ever, according to the Centers for Disease Control and Prevention.

But it does still remain one of the top 10 causes of death worldwide, according to the World Health Organization, affecting millions of new people each year.

Here are a few key things to know about tuberculosis today.

It’s most prevalent in developing countries.

Tuberculosis rates are highest in parts of Asia, Africa and the Western Pacific region. Globally, TB incidence is falling about 2 percent per year, according to the CDC.

Certain people are more at risk.

In the U.S., tuberculosis more commonly occurs in people who were born in other countries, particularly those with high rates of the disease. People with impaired or immature immune systems, such as those infected with HIV, are also more at risk for TB.

It’s not easily spread.

TB isn’t spread by a casual encounter. It usually takes a lot of time spent in close contact with someone who is contagious to get TB.

A person with active TB disease releases bacteria when they cough, sneeze, talk or laugh. For most people who breathe in that bacteria, their immune system is able to fight it and stop it from growing in their body. The infection becomes inactive in these people, where it can remain for any period of time.

But if the immune system is unable to stop the bacteria from growing, it becomes active TB disease. This is when symptoms begin and a person becomes contagious.

Children almost always acquire TB from being in close contact with an adult who has active TB.

Children generally do not transmit TB to other children, says pediatric infectious disease specialist Camille Sabella, MD.

Latent bacteria in the body can become active later.

If the immune system of someone who has inactive tuberculosis in their body becomes weakened, the bacteria can grow and become active TB disease.

It’s detectable and curable.

Early detection and treatment is key to controlling the spread of TB. It can be detected by a blood or skin test, even when it is latent in a person’s body. Both inactive bacteria and most cases of active TB disease can also be treated with antibiotics.

Your physician might consider screening for TB if:

  • You are a resident or employee in a group settings where the risk of spreading an infectious disease is high (i.e. hospitals, shelters, jails).
  • You have been in contact with a person who is known or suspected to have TB disease.
  • Your body’s resistance to illness is low because of a weak immune system.
  • You think you might already have TB disease and are having symptoms.
  • You are from a country or lived in a country where TB disease is prevalent.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Policy


Testing for Tuberculosis (TB)

Tuberculosis (TB) is a disease that is spread through the air from one person to another. When someone who is sick with TB coughs, speaks, laughs, sings, or sneezes, people nearby may breathe TB bacteria into their lungs. TB usually attacks the lungs, but can also attack other parts of the body, such as the brain, spine, or kidneys.

TB bacteria can live in the body without making a person sick. C'est appelé latent TB infection. People with latent TB infection do not feel sick, do not have TB symptoms, and cannot spread TB bacteria to others. Some people with latent TB infection go on to develop TB disease. People with TB disease can spread the bacteria to others, feel sick, and can have symptoms including fever, night sweats, cough, and weight loss.

There are two kinds of tests that are used to determine if a person has been infected with TB bacteria: the tuberculin skin test and TB blood tests.

Tuberculin Skin Test (TST)

What is a TST?

The Mantoux tuberculin skin test is a test to check if a person has been infected with TB bacteria.

How does the TST work?

Using a small needle, a health care provider injects a liquid (called tuberculin) into the skin of the lower part of the arm. When injected, a small, pale bump will appear. This is different from a Bacille Calmette-Guerin (BCG) shot (a TB vaccine that many people living outside of the United States receive).

The person given the TST must return within 2 or 3 days to have a trained health care worker look for a reaction on the arm where the liquid was injected. The health care worker will look for a raised, hard area or swelling, and if present, measure its size using a ruler. Redness by itself is not considered part of the reaction.

What does a positive TST result mean?

The TST result depends on the size of the raised, hard area or swelling. It also depends on the person&rsquos risk of being infected with TB bacteria and the progression to TB disease if infected.

  • Positive TST: This means the person&rsquos body was infected with TB bacteria. Additional tests are needed to determine if the person has latent TB infection or TB disease. A health care worker will then provide treatment as needed.
  • Negative TST: This means the person&rsquos body did not react to the test, and that latent TB infection or TB disease is not likely.

Who can receive a TST?

Almost everyone can receive a TST, including infants, children, pregnant women, people living with HIV, and people who have had a BCG shot. People who had a severe reaction to a previous TST should not receive another TST.

How often can a TST be given?

Usually, there is no problem with repeated TSTs unless a person has had a severe reaction to a previous TST.

Testing for TB in People with a BCG

People who have had a previous BCG shot may receive a TST. In some people, the BCG shot may cause a positive TST when they are not infected with TB bacteria. If a TST is positive, additional tests are needed.

TB Blood Tests

What is an Interferon Gamma Release Assay (IGRA)?

An IGRA is a blood test that can determine if a person has been infected with TB bacteria. An IGRA measures how strong a person&rsquos immune system reacts to TB bacteria by testing the person&rsquos blood in a laboratory. Two IGRAs are approved by the U.S. Food and Drug Administration (FDA) and are available in the United States:

How does the IGRA work?

Blood is collected into special tubes using a needle. The blood is delivered to a laboratory as directed by the IGRA test instructions. The laboratory runs the test and reports the results to the health care provider.

What does a positive IGRA result mean?

  • Positive IGRA: This means that the person has been infected with TB bacteria. Additional tests are needed to determine if the person has latent TB infection or TB disease. A health care worker will then provide treatment as needed.
  • Negative IGRA: This means that the person&rsquos blood did not react to the test and that latent TB infection or TB disease is not likely.

Who can receive an IGRA?

Anyone can have an IGRA in place of a TST. This can be for any situation where a TST is recommended. In general, a person should have either a TST or an IGRA, but not both. There are rare exceptions when results from both tests may be useful in deciding whether a person has been infected with TB. IGRAs are the preferred method of TB infection testing for the following:

  • People who have received the BCG shot
  • People who have a difficult time returning for a second appointment to look at the TST after the test was given

How often can an IGRA be given?

There is no problem with repeated IGRAs.

Who Should Get Tested for TB?

The Centers for Disease Control and Prevention (CDC) and the United States Preventive Services Task Force (USPSTF) recommend testing populations that are at increased risk for TB infection. Certain people should be tested for TB bacteria because they are more likely to get TB disease, including:

  • People who have spent time with someone who has TB disease
  • People with HIV infection or another medical problem that weakens the immune system
  • People who have symptoms of TB disease (fever, night sweats, cough, and weight loss)
  • People from a country where TB disease is common (most countries in Latin America, the Caribbean, Africa, Asia, Eastern Europe, and Russia)
  • People who live or work somewhere in the United States where TB disease is more common (homeless shelters, prison or jails, or some nursing homes)
  • People who use illegal drugs

Choosing a TB Test

Choosing which TB test to use should be done by the person&rsquos health care provider. Factors in selecting which test to use include the reason for testing, test availability, and cost. Generally, it is not recommended to test a person with both a TST and an IGRA.

Diagnosis of Latent TB Infection or TB Disease

If a person is found to be infected with TB bacteria, other tests are needed to see if the person has TB disease. TB disease can be diagnosed by medical history, physical examination, chest x-ray, and other laboratory tests. TB disease is treated by taking several drugs as recommended by a health care provider.

If a person does not have TB disease, but has TB bacteria in the body, then latent TB infection is diagnosed. The decision about taking treatment for latent TB infection will be based on a person&rsquos chances of developing TB disease.


Voir la vidéo: Napoleons Retreat from Moscow 1812 (Août 2022).